LA RENAULT FUEGO DE MON PÈRE

La Fuego, c’est d’abord une héritière. Héritière d’une lignée bien connue de coupé « de charme » imaginés par le constructeur de Billancourt. Floride, Caravelle, puis R15/R17 et enfin Fuego. En 1980, son lancement a fait du bruit.

Descripción

Réalisé par Axelle Grégoire, « La Renault Fuego de mon Père » retrace le parcours de la Renault Fuego, un coupé au design emblématique, qui succède aux Renault 15 et 17.
Produite de 1980 à 1992 en deux phases à plus de 260 000 exemplaires, la Renault Fuego connaît une réussite considérable, en France et en Amérique.

Partageant plusieurs caractéristiques techniques avec la Renault 18, la Renault Fuego apparaît pour la première fois au Salon de Genève en mars 1980, suscitant l’intérêt de nombreux amateurs d’automobiles, les coupés en particulier, sans pour autant faire l’unanimité.

Renault a osé comparer son coupé à quelques concurrentes allemandes de belle lignée. Après un démarrage commercial lent dû à la faiblesse du moteur 1.3 litre de 64 chevaux de ses versions TL et GTL, l’apparition du moteur 2.0 litre diesel-turbo permet à la marque française d’accroitre ses ventes.

Fuego devient le coupé le plus vendu en Europe en 1981 et le coupé Turbo Diesel le plus rapide au monde en 1983 avec 175 km/h en vitesse de pointe. Renault Fuego se démarque également comme étant le premier coupé de la planète à oser rouler au gazole !

L’année 1984 marque le lancement de la phase 2 de la Fuego, en s’équipant d’une nouvelle calandre, de nouveaux pare-chocs et d’un nouveau tableau de bord.
Au fil des années, la Renault Fuego s’accorde une deuxième vie sur le continent Américain, tout d’abord au nord, avant de s’offrir une semi-retraite en Amérique du Sud jusqu'au début des années 1990, où elle devient un "must".


Marca Renault

Array

Precio (IVA incluido)

40,56 €